L'ONUDC et la Chine unissent leurs efforts pour lutter contre l'utilisation illicite de services de transfert d'argent ou de valeurs en Asie occidentale et centrale 

L'ONUDC et la Chine unissent leurs efforts pour lutter contre l'utilisation illicite de services de transfert d'argent ou de valeurs en Asie occidentale et centrale. Photo: ONUDC12 juin 2018 -Dans le cadre de son programme régional pour l'Afghanistan et les pays voisins, l'ONUDC a organisé, la semaine dernière, à Beijing en Chine, un atelier de formation interrégional afin de prévenir et de lutter contre les abus liés aux services de transfert d'argent ou de valeurs (MVTS) en Europe occidentale et centrale.

S'exprimant lors de l'atelier, Jeremy Milsom, coordonnateur principal du programme de l'ONUDC, a déclaré: « Les services de transfert d'argent ou de valeurs sont largement utilisés par les particuliers, les entreprises, les organisations et même les gouvernements pour transférer des fonds aux niveaux national et international. Mais malheureusement, ces systèmes sont également utilisés comme des ressources afin de mener des activités illégales. »

Au cours de l'événement de cinq jours, les participants ont discuté d'un large éventail de sujets, y compris de l'utilisation illégale et d'une identification efficace de MVTS; des menaces actuelles; des sources d'informations; des registres et des comptes tenus par les exploitants de MVTS comme preuve à l'appui des procédures judiciaires; ainsi que des pratiques optimales en matière de collecte, d'examen et d'enregistrement des expositions médico-légales.

Des enquêtes simulées et des études de cas pratiques ont également fait partie de la formation, les participants ont appris à analyser des documents financiers, des documents bancaires, des déclarations de trésorerie pour identifier des incohérences et des anomalies.

L'atelier a donné aux participants l'occasion de renforcer leurs capacités tout en les sensibilisant à l'importance de la coopération aux niveaux régional et international.

Sur ce point, Jinghua Hao, directeur général adjoint du Bureau de lutte contre le blanchiment d'argent de la Banque populaire de Chine, a déclaré: « Cet atelier vise à renforcer les capacités de prévention, d'investigation et de lutte contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme par les MVTS. Nous avons plusieurs fois aidé l'ONUDC à organiser cet atelier à Beijing ».

En marge de l'atelier, les représentants des cellules de renseignement financier ont discuté d'une coopération transfrontalière efficace et de l'importance de signer des mémorandums d'accord pour faciliter l'échange de rapports sur les transactions suspectes.

Financé par l'Union européenne et le gouvernement japonais, cet atelier a été organisé en coopération avec le Bureau de lutte contre le blanchiment de capitaux de la Banque populaire de Chine et soutenu par le Programme mondial de l'ONUDC contre le blanchiment d'argent, le produit du crime et le financement du terrorisme (GPML).

Informations complémentaires :

Programme régional de l'ONUDC pour l'Afghanistan et les pays voisins

Programme mondial de l'ONUDC contre le blanchiment d'argent

[close]
Related Videos
    All Multimedia