Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles: Une vision collaborative de l'Objectif de Développement Durable n°5

Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles: Une vision collaborative de l'Objectif de Développement Durable n°5. Photo: ONUDC10 Janvier 2018 - Lutter contre les inégalités de genre est notre responsabilité partagée, cela est fondamental pour parvenir à un monde plus juste, pacifique, prospère et durable pour toutes et tous, a déclaré aujourd'hui la Secrétaire Générale adjointe de l'ONU Amina J. Mohamed à l'ouverture de la Conférence 2018 de l'ONU à Vienne.

Dans une déclaration lue par le coordinateur de la conférence, Mme Mohammed a salué le focus placé cette année par la conférence sur l'Objectif de développement durable n°5, parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. L'organisation compte sur tout le monde pour atteindre ces objectifs partagés afin de réaliser le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Jean-Luc Lemahieu, Directeur de la Division pour l'Analyse des politiques et des affaires publiques de l'ONUDC, a souligné certaines tendances positives dans la mise en œuvre de l'ODD 5. Cela inclut le déclin du mariage des enfants, la réduction des pratiques de mutilations génitales féminines, et la participation croissante des femmes dans les parlements nationaux.

Nous devons toutefois redoubler d'efforts, a continué M. Lemahieu, indiquant les défis restants tels que la persistance des violences à l'égard des femmes, la faible proportion de femmes cadres supérieurs et la traite des personnes qui continue à affecter de manière disproportionnée plus de femmes que d'hommes.

M. Lemahieu a continué en présentant le travail de l'ONUDC pour répondre aux inégalités de genre, notamment en augmentant l'accès au traitement, aux soins et à la prévention du VIH pour les femmes qui s'injectent des drogues et pour les femmes dans les prisons. L'Office fait également rapport de progrès dans des domaines tels que les données mondiales sur les fémicides et les homicides.

Participant également, Lassina Zerbo, Secrétaire exécutif de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO), a appelé la communauté internationale à faire du combat contre les inégalités une priorité. "De cette manière, la voix défendant la cause de l'égalité entre les sexes sera amplifiée, contribuant par conséquent à une plus grande mobilisation des ressources requises pour réussir," a-t-il souligné.

La conférence se déroulant sur trois jours offre l'opportunité unique de réfléchir aux progrès accomplis et aux défis qui demeurent pour parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Prenant part à l'évènement, environ 170 participants de gouvernements, d'organisations internationales, de la société civile et du monde universitaire auront la chance de partager les meilleures pratiques tout en explorant des possibilités de collaboration.

Organisée par le Bureau de liaison à Vienne du conseil académique du système des Nations Unies (ACUNS), la conférence met en exergue des tables rondes et des présentations à propos de l'ODD5 ainsi que sur les résultats de recherche de l'Académie régionale sur les Nations Unies (RAUN).

Plus d'informations:

Conférence 2018 de l'ONU à Vienne

L'ONUDC et l'ODD 5

[close]
Related Videos
    All Multimedia